Pesaro, féminin pluriel

La 54ème Mostra Internazionale del Nuovo Cinema de Pesaro (23-30 juin 2018) ,dont le titre est We want cinema sera consacré cette année au cinéma italien au fémmin à travers un livre et un cycle de films.
Les femmes ont toujours été des protagonistes incontestées du cinéma italien. Divas au corps sensuels et imprenables, mères courageuses ou cruelles, êtres fragiles ou beautés plantureuses, ouvrière des rizières ou infirmière, formes à lorgner qui font rêver et tomber amoureux.
Dino Risi disait que « le cinéma c’est une femme nue et un homme avec un pistolet ».
Et si ç’était autre chose?
Qu’arrive-t-il si c’est une femme qui dégaine le pistolet ou une caméra, si c’est une femme qui regarde, désire et produit l’imaginaire?
De quelle manière les réalisatrices racontent-elles le corps des autres femmes, la famille, l’actualité, la politique?
En Italie de nos jours, les films réalisés par des femmes représentent à peine 10% de la production nationale ; mais cette situation est en train de changer ou bien elle a déjà changé si l’on pense au nombre croissant de femmes qui écrivent, produisent et travaillent dans le cinéma.
Voici donc  We want cinema – Sguardi di donne nel cinema italiano  , un festival avec entre autres, huit rencontres avec autant de réalisatrices et leurs films et une œuvre monographique qui propose un analyse générale du cinéma italien pensé, écrit et réalisé par des femmes : réalisatrices, scénaristes, actrices, productrices, monteuses, chefs décoratrices…
Ce sera l’occasion d’échanger sur le contenu de ce livre, et pendant le festival, spécialistes, journalistes, et réalisatrices discuteront du cinéma au féminin, de la représentation du corps, de la réalité, des avant-gardes, de premier film et plus encore.