Conference

Vendredi 15 septembre 2017 – 18h30  église St Barthélémy
VAUGINES

Le manifeste futuriste de Marinetti, publié dans le Figaro en 1909, pose les bases d’un mouvement artistique et littéraire qui se veut destruction de l’art traditionnel “Tuons le clair de lune” et célébration de la modernité, du dynamisme de la machine et de la ville, des “mots en liberté”, de la révolution.

Elza Adamowicz, professeure émérite de l’Université de Londres, est une spécialiste des avant-gardes artistiques européennes, notamment Dada, et le Surréalisme. Elle nous présentera le mouvement futuriste à travers ses manifestes et ses réalisations dans le domaine plastique : peinture, sculpture, affiche, photographie, architecture, mais aussi littéraire.